Archives

2021
exposition « Va-et-vient »

La Métairie Bruyère & Fotokino

Pierre Charpin – Nathalie Du Pasquier – Fanette Mellier – Nigel Peake – Sabine Finkenauer – Philippe Weisbecker

Avec Fotokino, nous partageons cet attrait commun pour les artistes qui agissent à la frontière de l’art contemporain, de l’illustration, du design ou du graphisme.

Nous avons rassemblé six artistes sur deux années de résidence, d’essais, de pistes, de surprises et d’impression jusqu’à l’édition en très petite série. Ces artistes – qui n’avaient pour la plupart jamais travaillé la gravure ou la lithographie – apportent une vision renouvelée de ces techniques ancestrales. Ils et elles ont tous et toutes une pratique artistique forte, singulière et colorée.

 

2020

EXPOSITION COLLECTIVE

Face à la crise sanitaire, il  était  évident de mobiliser nos  énergies et notre savoir-faire afin d’aider le personnel soignant en
souffrance. Avec l’aide précieuse de nos ami(e)s artistes, nous
avons créé des éditions limitées d’estampes. Une proposition aux oeuvres joueuses, légéres, aussi bien figuratives qu’abstraites.
Une exposition ludique et joyeuse avec :
Agosti | Atelier Bingo | Bault | Clément Vuillier | Clet | Damien Poulain
| Fanette Mellier | Gottfried Salzmann | Idir Davaine | Jacques Villeglé
| Jan Voss | Jordane Saget | Kashink | Le Cyklop | Louis Granet
| Mister Pee | Magali Brueder | Nicole Bottet | Paul Rousteau |
Philippe Weisbecker | René Botti | Richard Texier | Rnst | Sabine
Finkenauer | SoandSau | Speedy Graphito …
Les profits de cette vente estivale sont reversés à La Fondation AP-HP la Pitié-
Salpétriére.

2020

EXPOSITION Jacques Villeglé

Cette exposition originale, créée pour la Métairie Bruyère, est le
fruit de notre rencontre avec Jacques Villeglé. En 2010, l’artiste
travaille deux semaines au sein des ateliers de la Métairie afin de
graver ses premières eaux-fortes pour un livre d’artiste nommé
Surécriture  , édité à 50 exemplaires avec l’autrice Tita Reut

2019 

Portraits de famille

exposition collective originale, créée pour la Métairie Bruyère, est le fruit de résidences d’artistes in situ.
Quand on donne carte blanche à un artiste pour créer la tribude son choix, on ne sait pas à quoi s’attendre.

Et quand 8 artistes contemporains composent ensemble un jeu de 48 cartes,
quelle joyeuse foule vibrante et surprenante envahit la Métairie !
Rencontrez   le   mère de Kashink, le fils tagueur de Speedy,le fils du Cyklop
la mamie secrets de Mister Pee, le taureau de Camilla Falsini,
L’Arlette de Clet, les membres de la famille nez de Damien Poulain
et celle de Segui. Chaque artiste est venu en é sidence au sein
des ateliers afin de dessiner sa famille.

2018 :Enrique marin – VARiations 

Depuis 20 ans Enrique Marin travaille avec l’atelier R.L.D à la Métairie Bruyère. Ami de longue date du lieu, nous sommes très heureux d’accueillir son travail.

Son travail navigue entre surréalisme, expressionnisme et cubisme. On y retrouve également des références aux grands maîtres espagnols tels Velasquez, Picasso ou Goya.

Un artiste singulier à découvrir ou à redécouvrir.

2017

Speedy Graphito, rétrospective

La Métairie Bruyère, centre d’art graphique vous présente l’exposition de Speedy Graphito  » Rétrospective ». Retrouvez son univers de fast culture entre street art et figuration libre à travers ses œuvres imprimées de 1983 à 2017.

De Blanche Neige à Mario, de Salvador Dali à Batman en passant par Coca Cola et Apple, Speedy Graphito nous entraine dans cette iconographie pop.

Découvrez également de nouvelles lithographies ainsi qu’un livre d’art imprimés et édités aux éditions RLD.

2016

Hervé Di rosa et le peuple Bamoun

Hervé Di Rosa nous emmène dans ses voyages. Sa rencontre avec le peuple Bamoun vivant à l’ouest du Cameroun a fait naitre de nouvelles œuvres communes. A l’occasion de l’exposition, une nouvelle série d’estampe a été imprimée à la Métairie Bruyère, ainsi que le numéro spécial Di Rosa Magazine, à découvrir sur les murs de nos galeries cet été.
Retrouvez son univers pop et décalé inspiré de la Bande Dessinée, son « art modeste »
Le peuple Bamoun est une des plus anciennes dynasties d’Afrique. Venez admirer leurs dessins traditionnels et leurs peintures naïves. Vous découvrirez des parties de leur Histoire, leurs cultes et leur quotidien.

2015

Botti – Blanchard

“ Complicité”

René Botti et Jean Pierre Blanchard, illustrateurs peintres et graveurs, collaborent régulièrement avec les éditions R.L.D et participent aux activités caritatives de l’association Aux quatre vents de l’art du centre d’art. Artiste et amis de la maison, après de nombreuses années de fidélités quoi de mieux que de vous présenter leurs univers et leurs personnalités atypiques à travers leurs images. Venez découvrir un travail sensible et humoristique, un univers de gravures et de peintures colorées, vives et pleine d’humanité.

2014

Valerio Adami « Impressions de voyages »

Né en 1935 à Bologne, Valerio Adami vit et travaille entre Paris et Meina en Italie. Ses thèmes de prédilection : la littérature, les voyages ainsi que la relation entre poésie, musique et peinture.

C’est une figure majeure de la figuration narrative

Au-delà du travail de peinture, Adami est aussi un adepte des techniques d’impression traditionnelle. Pour cette exposition 2014 c’est son travail d’estampe qui est mis à l’honneur.

Pour sa deuxième exposition à la Métairie Bruyère, Valerio Adami nous invite à découvrir un ensemble de dessins issu de sa collection personnelle et d’une série de lithographie inédites réalisées pour l’occasion dans les ateliers des éditions R.L.D au printemps 2014.

2013

Alechinsky, A fleurs de relief

La Métairie Bruyère, Centre d’Art Graphique et l’association « Aux Quatre Vents de l’Art » proposent un regard original sur le parcours artistique de Pierre Alechinsky.

Face à la multiplicité de son savoir-faire, on y voit toutes les possibilités techniques d’impresssion : Lithographie, gravure sur cuivre, offset, gravure sur bois…
On y retrouve le vocabulaire qu’il manipule dans son œuvre peinte : masques, créatures ophidiennes, spirales, labyrinthes et volcans … tous ces signes qui peuplent sa « mythologie » personnelle.
On y suit également le fil de ses découvertes plastiques, lorsque le cadre réclame peu à peu un statut nouveau, et qu’apparaissent les remarques marginales.
Et quand on sait l’attachement d’Alechinsky pour l’écriture, cette discipline qui marie les traits et les mots acquiert une place de choix dans l’ensemble de son oeuvre. Car après tout, comme le suggère André Balthazar, « la ligne et le mot sont de la même farine ».

Si l’on savait déjà qu’il est un artiste accompli dans la peinture, on découvre à travers cette exposition qu’il est également un écrivain, un illustrateur et un photographe de talent.

2012

Ludovic Debeurne

Ludovic Debeurme est né en 1971. Il vit à Paris. Aprés des études en arts plastiques à la Sorbonne, ce fils d’artiste peintre qui l’initie à la peinture moderne expérimente les
différents médiums de l’art contemporain (installations, multimédia, vidéo, peinture…). Il devient illustrateur pour la presse et l’édition jeunesse
(Gargantua aux éditions Milan, L’étrange cas du Dr Jekyll et de M. Hyde aux éditions Nathan…)
Peintre, guitariste et compositeur, Debeurme présente ses derniers travaux, visions d’un univers d’une inquiétante étrangeté.

2011

Sophie Dutertre

Lithographies, gravures.

« Sophie Dutertre, lithographies, gravures » présente les travaux de l’illustratrice de presse réputée réalisés au centre d’art graphique de la Métairie Bruyère.

C’est en mars 2011 que le centre d’art accueille Sophie Dutertre en résidence afin de préparer de nouvelles estampes. Dans ces ateliers elle réalise une série ­­­de travaux comprenant à la fois des lithographies et des gravures sur bois. Connue pour ses bois gravées, dans cette exposition elle vous emmène découvrir un ensemble de lithographies subtiles et grinçantes imprimées sur les presses de la Métairie Bruyère et publiées aux éditions RLD.

2011

Pierre Collin , l’exposition

Basculements, vues plongeantes, ombres portées, la géométrie des gravures de Pierre Collin est troublante — voire dramatique, et cela dès ses débuts à la Casa Velasquez à Madrid, au début des années quatre-vingt.

Sur la plaque de cuivre, son regard s’est fait photographique, fulgurant, proche d’un arrêt sur image, à l’opposé de la minutie habituelle des graveurs.

Son oeuvre, constituée d’allers et retours entre dessin, peinture et gravure, exprime un quotidien plutôt tranquille, sans être pittoresque : une grange, une plage ou encore la place d’un conducteur parcourant une autoroute monotone. Rien de dérangeant dans l’imaginaire de Pierre Collin — mais rien de rassurant non plus. Tout n’est qu’équilibre. Dans cette quiétude peut se glisser le malaise, et dans cet ennui apparent une forte jubilation.

2010

50 ans d’estampe Inuit

Méconnue en Europe mais prisée des collectionneurs nord-américains, l’estampe Inuit a une identité forte à l’image de la gravure japonaise ou de la gravure expressionniste allemande.
L’exposition, construite comme un voyage proposera en lecture des contes et légendes Inuit qui s’illustreront à travers une centaine d’oeuvres choisies parmi le travail des ateliers canadiens d’estampe :
Cape Dorset, Pangnirtung, Baker Lake, Holman…